GRECE : L’île de Santorin

Santorin, l’île star des Cyclades. Inconcevable de ne pas s’y arrêter quelques jours pour la visiter tant elle est singulière et n’a rien à voir avec les autres îles de l’archipel. Elle fait partie des « must ». Le revers, c’est qu’elle est bondée de touristes en haute saison. L’idéal serait donc de s’y rendre à la fin du printemps. Pour nous qui venions de quitter Amorgos, ce fût un sacré décalage de se retrouver sur une île, disons-le, surfréquentée.

Mais honnêtement, sa beauté le vaut amplement. Autrefois, elle était baptisée Kalliste, « la très belle  » par les Phéniciens. Ce qualificatif n’est pas usurpé. Santorin vient de la déformation du nom vénitien de Santa Irina, mais officiellement elle se nomme Thíra (prononcer Fira), comme son chef-lieu.

 

Santorin est une île volcanique située à la charnière de deux plaques tectoniques. Son histoire, fascinante, est marquée par une série de catastrophes, éruptions volcaniques, tremblements de terre, raz de marée. L’île actuelle naît à la suite de l’éruption volcanique explosive qui s’est produite en 1500 av. J.-C. et qui créa un immense cratère d’effondrement. Il s’agit de la Caldeira, la grande baie à la forme de croissant, avec ses falaises surplombant la mer en à-pic de 60 à 250 mètres de hauteur.

Pour se rendre à Santorin, de nombreux vols depuis les principales capitales d’Europe existent. Mais, nous vous conseillons l’arrivée par Ferry-Boat depuis Athènes ou les autres îles des Cyclades. Un spectacle unique, saisissant, quasi magique, que nous vous recommandons chaudement. Sans exagération, c’est l’un des moments forts de la découverte de Santorin. L’avancée vers la Caldeira au pied de ses immenses falaises formant un rempart est à couper le souffle. A cet instant, Santorin reste encore un mystère que vous ne percerez qu’après avoir emprunté la route sinueuse construite dans la roche qui vous mènera en haut de la falaise.

Pour se loger, nous avions fait le choix d’une petite résidence à l’architecture typique des Cyclades, de style troglodyte : Manias Fira Residences. Parfaitement située, au calme et à 5 min à pied seulement du centre-ville trépident de Fira. En haute saison, et pour tous les logements, il est préférable de s’y prendre bien à l’avance, autrement le budget en prend un sacré coup.

Que faire à Santorin ?

Les activités ne manquent pas et rien que la découverte en soi de l’île vous prendra quelques jours.

Pour parcourir l’île au mieux, nous vous conseillons de louer une voiture ou un quad. Nous n’avons d’ailleurs jamais vu autant de quads qu’à Santorin. L’île compte 13 villages. Parmi les incontournables, Fira, Oia et son fameux coucher du soleil dont toute l’île parle (et qui, entre nous, ne nous a pas impressionnés, sans doute habitués aux magnifiques sunsets que nous pouvons observer sur la corniche à Dakar ;). Firostefani et Imerovigli bâtis à flanc de falaise avec une vue directe sur la Caldeira méritent également une halte.

La visite du musée du vin enchantera les amateurs. Santorin est une terre vinicole et la production de vin sur l’île remonte à plus de 3500 ans ! Le musée abrite une cave naturelle de 300 mètres de long et après la visite vous pourrez déguster à quatre de meilleurs grands crus du domaine avec une vue à couper le souffle sur la Caldeira.

Le site archéologique de Akrotiri vous plongera dans l’histoire antique de l’île. Appelée également la « Pompéï des Cyclades», la cité a été ensevelie sous les cendres et plusieurs couches de pierre ponce lors de la terrible éruption volcanique de 1500 av. J.-C. L’épaisseur de la couche de cendres, entre 40 et 50 mètres explique la bonne conservation du site. Impressionnant à voir.

Si vous avez toujours rêvé de marcher sur un volcan en activité, alors l’îlot de Néa Kaméni est le site idéal. A partir du vieux port, nous avons embarqué à bord d’un caïque traditionnel pour traverser la Caldeira avant de nous rendre au pied du volcan. 10 minutes de marche grimpante (sous une chaleur écrasante) sont nécessaires pour atteindre le sommet du cratère et observer les déjections volcaniques. En fonction de l’excursion choisie, vous pourrez ensuite vous rendre sur l’île de Palea Kameni pour vous baigner dans les sources d’eau chaude et sulfureuse pour un bain de boue.

Santorin est réputée pour ses plages uniques au monde, surtout par leur diversité : plage rouge, plage noire, plage blanche, plage de sable fin, plage de galets.

La plus impressionnante et la plus célèbre reste la Plage Rouge qui doit sa couleur aux falaises rouges qui l’entourent et au sable volcanique. Le contraste avec le bleu cristallin en fait une vraie image de carte postale.

Kamari, au sud est de l’île est une très longue plage de sable fin noir, plutôt jeune et vivante. Dans le prolongement de Kamari, vous trouverez la plage de Perissa, un peu plus calme.

Laisser un commentaire